Accueil | Le Docteur Baïkoff | Le centre de Chirurgie Réfractive | Questions fréquentes | Contact | Accès
    Examens préopératoires | Consignes préopératoires | Consignes postopératoires | Techniques Chirurgicales | Fiches d'informations
  Myopie - Hypermetropie - Presbytie - Astigmatisme - Greffe de la cornée - Implants réfractifs -Cataracte
  INFORMATION IMPORTANTE : Depuis le 10 octobre 2016, le cabinet de consultation "Centre d'ophtalmologie MONTICELLI PARADIS III" du docteur Baikoff est situé au 494/496 rue Paradis, 13008 Marseille. Les numéros de téléphone sont les suivants 04 91 16 22 28 et 04 91 40 92 95. Le numéro de fax est le 04 91 71 40 04 et l’adresse mail : g.baik.opht@wanadoo.fr. A partir de cette même date, l’activité chirurgicale du docteur Baikoff sera transférée à la Clinique Juge, 116 rue Mermoz 13008 Marseille. Tel 04 91 23 44 00
  Myopie
  Hypermétropie
  Astigmatisme
  Presbytie
  Implants réfractifs
  Greffe de la cornée
  Anneaux intra-cornéens
Traitement de la cataracte
  Technique S.M.I.L.E.

La Myopie

 

Qu'est-ce que la myopie ?
La myopie est une anomalie optique de l’œil dans laquelle les rayons lumineux parallèles provenant d'un objet lointain sont focalisés en avant de la rétine au lieu d'être focalisés juste dessus. L'image d'un objet lointain est donc vue floue. Par contre, il existe une distance rapprochée où l'objet peut être vu net (parfois très près).
Deux causes (parfois associées) sont possibles : soit l’œil est trop long (la rétine est située trop loin du segment antérieur de l’œil), soit la partie antérieure de l’œil (cornée et cristallins) converge trop. Lorsque la myopie est évolutive, c'est que l’œil s'allonge légèrement, parfois à cause de la croissance chez l'enfant.
Chez l’enfant, on peut soupçonner la myopie à son habitude à fermer les yeux à demi. Les causes exactes de la myopie sont inconnues, mais l'hérédité est un facteur non négligeable.


A quel âge peut-on devenir myope ?
Habituellement, la myopie apparaît dans l'enfance à l'âge scolaire. Elle peut parfois être dépistée précocement, dès l'âge préscolaire, généralement en cas d'antécédents familiaux.
Parfois, elle peut survenir entre 20 et 30 ans lorsque la vision de près est très sollicitée (travail intensif sur écran ou études) ou à l'occasion d'une grossesse.

Enfin, la cataracte (opacification du cristallin) des personnes âgés s'accompagne souvent d'une myopie tardive qui améliore paradoxalement la vision de près (parfois possible sans lunettes) mais trouble la vision de loin.


Comment corrige-t-on la myopie ?

Par des lunettes ou des lentilles de contact (verres concaves divergents de puissance négative).
Lorsque la myopie est stable, elle peut également être corrigée par une intervention chirurgicale par laser ou lasik avec le laser Femtoseconde (chirurgie réfractive) après que le chirurgien ait éliminé une éventuelle contre-indication par un bilan complet personnalisé.
Lorsque l'opération au laser n'est pas possible, par exemple lorsque la myopie est trop forte, soit au delà de -8/-10 dioptries environ, la pose d’un implant réfractif est alors justifiée et consiste à introduire dans l’œil une petite lentille correctrice.

Quand peut-on bénéficier d'un traitement chirurgical ?
Les conditions requises sont principalement les suivantes :

  • ne pas avoir une myopie trop forte (maximum environ -8 dioptries ; -10/-12 dioptries avec le laser Femtoseconde suivant l’épaisseur da la cornée)
  • avoir une myopie stabilisée
  • être âgé d'au moins 18 ans
  • ne pas avoir de pathologie oculaire associée (il est indispensable de faire un examen complet du globe oculaire au cours des consultations préalable à l’intervention : tension oculaire, rétine, etc.)

TYPE D'ANESTHESIE UTILISEE
L'opération au laser et au lasik est faite sous anesthésie topique de surface (c'est à dire après l'instillation de gouttes oculaires) et prescription d'un léger sédatif.  Elle est totalement indolore.

Aucune hospitalisation n’est nécessaire, en revanche il est impératif d'être accompagné en raison des pansements ou du petit stress causé par cette intervention.

L'intervention par  implant réfractif ou extraction du cristallin clair nécessite une anesthésie locale  ou générale et donc une hospitalisation de quelques heures soit en ambulatoire soit traditionnelle, rarement plus de 24h.

 

En combien de temps récupère-t-on une vue correcte ?
La récupération visuelle est obtenue progressivement, dans un délai qui varie en fonction du degré de myopie traitée et de la technique utilisée : quelques heures après LASIK, quelques jours après implant, ou extraction du cristallin clair et quelques semaines après PRK. En fait, la meilleure vision est souvent obtenue après un à trois mois.

Quelles précautions prendre avant l'intervention ?
- Ne pas porter de lentilles les jours précédents l'intervention pour éviter tout risque infectieux. Le chirurgien vous précisera le délai à respecter selon les cas.
- Eviter de se maquiller et de se parfumer les 2 jours précédant l'intervention.
- Manger légèrement (sauf pour une anesthésie générale ou il est indispensable de venir à jeun) et se reposer avant l’intervention.
- Dans certains cas, une ordonnance de collyre à instiller avant l'intervention vous sera remise par le chirurgien.
- Avant chirurgie par implant, l'anesthésiste donnera des consignes concernant les éventuels traitements habituels (à interrompre ou non) et le délai où il faut rester à jeun.

PRECAUTIONS ET SOINS POSTOPERATOIRES  
Après une l'opération de chirurgie réfractive, quelques heures ou quelques instants de repos sont nécessaires avant de quitter la clinique, obligatoire accompagné(e). Une activité normale peut être reprise rapidement en générale, un ou deux jours après l'intervention.
Dans tout les cas il faut  suivre rigoureusement les consignes suivantes:

  • il faut éviter les chocs sur votre œil.
  • Si vous avez bénéficié d'un laser ou d'un lasik ou de quelque autre intervention, il faut éviter les activités violentes ou les sports de combat, la piscine, les activités très poussiéreuses (équitation, vide grenier) pendant environ un mois.
  • Si vous avez bénéficié d’un implant réfractif ou d’une chirurgie du cristallin, le port d’une coque protégeant votre œil la nuit est obligatoire pendant 2 à 3 semaines. Il faudra également respecter les mêmes consignes de prudence que pour le laser ou le lasik. Le plus simple est de porter en permanence une paire de lunettes dont la monture sert de « pare-chocs ».
  • Si vous avez bénéficié d’un traitement au laser Excimer  simple, il faut éviter les expositions solaires importantes et porter des lunettes noires ou foncées pendant 1 à 2 mois après l’intervention.
  • Dans tous les cas il faudra éviter pendant le premier mois les facteurs irritants pour votre œil : fumée, eau de piscine, etc.

Quel que soit le cas, il ne faudra reprendre le maquillage qu’environ 1 mois après l’intervention.

Existe-t-il des effets secondaires ou des complications ?
Ces effets secondaires et complications sont détaillés dans la fiche d'information qui vous sera remise à la consultation et que vous pouvez télécharger sur en format PDF. (mettre lien). 
Comme pour toute opération, des effets secondaires sont possibles : sur ou sous-correction, perception de halos autour des lumières la nuit, impression de sécheresse oculaire, fatigue visuelle. Ces effets sont rares, modérés, et s'estompent en général avec le temps.
Ils sont également diminués par l’intervention Lasik 100% laser.
La découpe au tout laser du volet cornéen expose à moins de manipulations et moins de risques au niveau du volet : moins de risques infectieux, pratiquement pas de risques de découpe de volet libre ou de perte du volet au moment de l’intervention.

Les diamètres de découpe sont également standardisés ainsi que la position de la charnière pour permettre de soulever le volet au moment de l’intervention sans risque de le voir se déplacer.
L’évolution des techniques en matière de laser Femtoseconde a permis de voir disparaître aujourd’hui les sensibilités transitoires à la lumière (TLS syndrome) que l’on pouvait observer avec les lasers Femtoseconde de première génération.

La pression exercée sur le globe oculaire au moment de la découpe avec le laser Femtoseconde est beaucoup plus faible si bien que l’intervention est totalement indolore.
Comme pour toute chirurgie, des complications imprévisibles sont possibles mais de façon exceptionnelle, le risque zéro n’existant pas en matière de chirurgie.

Toute information complémentaire vous sera délivrée au cours de la consultation par le Docteur G. Baïkoff et peut être trouvée sur les liens suivants :
- note d’information concernant la chirurgie réfractive

Pour mieux connaître le Docteur G. Baïkoff, vous pouvez accéder aux informations suivantes :
- Curriculum Vitae du Docteur


  © Centre de Chirurgie Refractive Monticelli Paradis III- mail : info@chirurgiemyopielaser.com
Creation site internet Artmediatis
Tél : 04 91 16 22 28 - FAX : 04 91 71 40 04
nn


Myopie - Hypermetropie - Presbytie - Astigmatisme - Greffe de la cornée - Implants réfractifs - Traitement cataracte - Lasik - Anneaux intra-cornéens - Laser femtoseconde